Bienvenue sur le forum de la compagnie libre Avalon's Gate -- Final Fantasy XIV
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kresselia Efris - Chapitre 9 : Une relique pour vivre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kresselia
Vice-Général
Vice-Général
avatar

Messages : 279
Date d'inscription : 13/03/2016
Localisation : Loins

MessageSujet: Kresselia Efris - Chapitre 9 : Une relique pour vivre   Mer 24 Mai - 23:16




C'est après un long voyage que Kresselia et Eruna arrivèrent près d'un petit village. D'après Eruna c'est ici que se seraient réfugiés les survivants de l'attaque d'une chimère... Cela n'arrangeait pas ses affaires, ce qu'il leurs fallait se trouvait dans le temple, de plus, l'idée de revoir Rhodo ne l'enchantait pas des masses non plus.... Depuis ce jours.... Plus rien n'avait été pareil, ni pour le groupe, ni pour personne.... leurs cause été pourtant juste à l'origine...

"Je me souviens de ce moment, c'était il y a 5 ans, l'un de nos chercheur avait trouvé des trace de ce qui semblait être le culte, tout semblait indiquer leurs appartenances, tenue, symbole, et rituel....
Nous nous étions regroupés après son appel, Waldomar, Rhodo, d'autre et moi avions décidés après plus longues observation de leurs comportements qu'il serait préférable de s'en prendre à eux lors d'un de leur rituel qu'ils semblaient pratiqués une fois la nuit tombée, de plus la nuit nous offrait la meilleur des couverture pour s'en prendre à eux. Les terres entourant leurs lieux de culte semblait pauvre, détruite par de l'éther corrompue ainsi que de nombreux combat il n'y avait donc pas de cachette possible, dès que nous commencerons à les charger il n'y aura plus de retour.
La nuit fini par tomber, bien que excentré du village auquel il appartenait nous devions faire attention que personnes ne nous voit, après tout, ce que nous faisons n'est pas une cause reconnue par les grandes compagnies, si nous somme pris ou que nous échouons il n'y aura aucun retour possible, où, dans le meilleur des cas nous deviendrons juste des brigands, des criminels....
Nous nous étions séparés en deux groupe distincts, le premier qui donnerait l'offensive, le deuxième, chargé d'empêcher n'importe lequel de ces membres de s'échapper et de nous prévenir en cas d'imprévue extérieur. Rhodo, Waldomar,Broenwyrn, Nolanel,et moi même étions chargés de l'offensive.
Broenwyrn, était  un roegadyn d'une stature forte mais qui n'était pas un expert en combat, il préférait plutôt tout ce qui touchait à l'armurerie et la forge, c'était un artisan dans l'âme.  Nolanel tant qu'à lui était un Elézéen de petite taille, mais il se démarquait par sa grande capacité à l'arc ainsi qu'à l'analyse stratégique de situation dangereuse. Leurs histoire n'étaient pas plus belle que la nôtre...




L'offensive avait commencée, tapis dans l'ombre nous approchâmes  furtivement et rapidement de cette petite maison semblable à une auberge, une fois arrivé devant l'entrée nous nous sommes placés tout autour pour frapper à chaque entré possible, Waldomar était à la porte prêt à la défoncer, j'attendais tapis dans l'ombre avec Broenwyrn prêt de la porte arrière, Rhodo et Nolanel s'occupaient des fenêtres. Après un rapide coup d'oeil à l'intérieure du bâtiment je comfirmai bien la présence d'un groupe de personne en coule, Waldomar fit signe de tête qu'il avait bien reçu l'information, je regardais à nouveaux, quelque chose n'allait pas dans leurs comportement, quelque chose n'allait pas tout cours je n'arrivais pas à savoir quoi, alors que j'allais demander à Waldomar d'attendre encore un peux, ce dernier avait défoncé la porte, c'était notre signale !
A partir de ce moment la tout ce passa très vite, aucun d'entre eux n'avaient montré signe de résistance c'était un massacre le sang gisait sur le sol comme de l'eau après une forte pluie, une fois la boucherie terminé, Waldomar et Nolanel commencèrent à chercher des survivants. pour ma part, j'avais commencée à regarder le rituel, quelque chose n'allait vraiment pas ! c'est en regardant attentivement leurs symbole que je compris trop tard notre erreur, bien que similaire à celui du culte ce dernier était diffèrent sur le remplissage, ainsi que sur deux trois marques  rajouté de plus les runes pauséent n'était pas les même....
Je vira d'un coup au blanc horrifié par ce que nous venions de faire, tuer des innocents, Waldomar s'en rendit compte et demanda pourquoi une tel réaction, je tournai lentement la tête vers lui et lui répondit "nous... nous avons fait une erreur... ce n'étaient pas des membres du culte...leurs rituel.. ce n'est pas un rituel d'invocation... C'est un un rituel appelant l'éther à se propager dans le lieux alentours.... certainement pour restaurer leurs terre...." c'est alors qu'un grand fraca se fit entendre, l'un des survivant caché venait de "sortir" de sa cachette en voyant notre groupe il tenta de se sauver mais trébucha et tomba à la renverse, le désespoir se lisait sur son visage, ce dernier était trempé de larmes "je vous en supplie ne me tuez pas, JE..JE ne veux pas mourir maintenant ceux du village attendent tellement de notre réussite ! NE ME TUE PAS !" face à lui, je regardis à tour de rôle Waldomare et Nolanel  consternés, Nolanel me dit ensuite qu'il avait vu nos visages.. on ne pouvait pas prendre le risque de le laisser vivant, je me retourna vers l'homme en train de gémir pris ma hache, et lui dit “je suis désolée... mais seul les morts ne parle pas" avant d'abattre cette dernière sur le pauvre homme.




Après cette évènement une grosse dispute éclata dans le  groupe, Rhodo était devenue fou de rage qu'une tel chose avait pu se passer, lui même avait des personnes à protéger, les autres restèrent muet, mais il n'y avait pas besoin de mots pour se comprendre, le groupe se sépara et fut dissous après cela, chaque membres prirent leurs affaires dans le lieux de regroupement, artefacts, argents, tout y passa, Rhodo quant à lui pris l'une des reliques, c'était un collier d'apparence normal qui absorbait l'éther avoisinant, d'une apparence inoffensive il pouvait être dangereux entre de mauvais mains, il regarda Waldomar et lui fit comprendre qu'il refusait qu'une tel chose soit à sa portée, que le risque était trop grand... je me retrouva ensuite seul avec Waldomar dans notre quête... dans notre malédiction..."


Pénétrant dans ce petit village, Kresselia était déja sur ses garde par peur qu'un Rhodo furieux surgisse pour la coucher, Eruna tant qu'à elle semblait heureuse de revoir toute ses formidable personnes qu'elle connaissait, en l'observant Kresselia remarqua qu'elle s'était déjà bien renforcée, elle pouvait maintenant se déplacer sans encombre avec sa hache, c'était une bonne chose....
C'est plus loins dans le village qu'elle l'aperçut, quand il la vi à son tour ses traits devinrent sévère, prêt à se battre, laissant Eruna "papillonner" elle s'approcha de lui

Rhodo : Toi !? Qu'est ce que tu me veux après tout ce temps ! je n'ais plus rien a voirs avec vous !

il regarda ensuite Eruna portant la hache de Kresselia "et qu'est ce que c'est que ça"

elle le regarda droit dans ses yeux et dit "un chocobo ?"


Il brandit son poing dans sa direction "tu te moque ! que fais tu avec MA fille ! de toute les personnes qu'elle aurait pu trouver pour l'aider il a fallu que ce soit toi !"

Kresselia : "Oh ! c'était donc vrais... elle ne raconte donc pas que des absurdités !"

Fou de rage Rhodo bondi sur Kresselia prêt à la frapper d'un coup fatale, mais elle l'esquiva sans trop de difficulté

Kresselia : "toujours aussi fort à ce que je vois par contre, tu es complètement rouillé, espérait tu vraiment me toucher avec un coup aussi lent ?"

C'est avec un rire malsain qu'elle prenait plaisir à voirs Rhodo s'énerver sur elle, une fois Rhodo calmé, Kresselia repris sa conversation

Kresselia : "j'ai besoin de ce que tu as pris au groupe... j'ai besoin du collier"

Rhodo ( avec un sourir satisfait) : "et tu pense vraiment que je vais te le donner ?"

Kresselia ( regardant dans la direction d'Eruna) : "Non... je ne pense pas, à moins que tu ne veuille que ta très chère fille se retrouve intégré au paysage ambiant une fois que son corps ne supportera plus l'éther qui y afflux..."

Rhodo : "Je... non... une fois de plus tu dois te moquer... tout mais pas ça... c'est une ruse...?

kresselia :"fait à ton aise, je suis juste là car je n'avait aucune piste à suivre pour le moment, si tu n'es pas enclin à aider ta propre fille alors je n'ais plus rien à faire ici ! Pourquoi ne pas faire un peux du tourisme en attendant ! peut être que je trouverais quelque chose d'intéressant par ici !"

Alors que Kresselia commença à partir dans la direction opposé à Rhodo lâcha dans ton sec "je ne l'ais plus..."

Kresselia se retournant vers Rhodo "Ah ! tu ne l'as plus ! Alors je n'ais plus rien à faire ici ! à moins que tu ne me dise pas quelque chose d'important...?"

Rhodo :"il a été volé lors par un groupe de fou juste avant l'attaque de la chimère... il peut être n'importe où maintenant..."

Kresselia : "c'est mieux que rien, je vais voir ce que je peux faire avec ça."

Rhodo : " Et que vas tu faire ?"

Kresselia : "du tourisme bien sur !"

C'est ainsi que kresselia laissa Rhodo seul ne comprenant pas ce qu'il venait de se passer, alors qu'elle allait être hors de sa porté il lui cria " Ne la laisse pas devenir comme nous... Elle n'as rien à voir dans tes histoires... elle ne le mérite pas..pas elle..."

Sans dire un mots kresselia partie et commença à glaner des information auprès des marchands locaux en prétendant qu'elle était à la recherche d'un collier unique et qu'elle serait prête à y mettre le prix ! les marchand du village ne pouvant combler ses attente elle décida de quitter le village en compagnie d'Eruna, petit à petit, elle "élimina" tous les marchands itinérant ainsi que ceux des villages voisin, aucun d'entre eux ne le possédaient, le temps jouait contre elle, elle ne savait pas combien de temps Eruna allait tenir... une semaine passa sans résultats...

C'est après une longue marche que kresselia et Eruna arrivèrent prêts d'un vieux bâtiment perdu au milieux de nul part, et lui dit  "avant d'entrer, je vais te demander d'oublier tout ce que tu vas voir à partir de maintenant tu ne connais plus la route du bâtiment, ni le bâtiment, ni les personne que vas voir à l'intérieur bien sur ! Rien de tout ça ne doit arriver aux oreilles des grandes compagnies ! Au risque de devoirs t'éliminer bien sur..." Eruna acquiesça, et elles rentrèrent dans la vieille bâtisse.

A l'intérieur s'y trouvait toute sorte de malfrats, de mercenaires, et de commerçants peux scrupuleux, c'était un royaume du monde illégale et d'activité souterraine.
Elles partirent en direction d'un marchand Ezeléen de petite taille c'est avec un grand sourire que les deux se regardèrent et elle dit dit "Bonjours Nolanel" et elle lui expliqua la situation. il regarda alors Eruna et réfléchit alors aux rumeur récente et lui dit "ce n'est peut être qu'une piste, mais un groupe de mercenaire avait été récemment mandaté par un groupe de personne peux scrupuleux pour un collier. mais une fois le collier en leurs possession, ces dernier ont refusés d'accomplir leurs contrat et décidèrent de vendre eux même ce dernier afin de rembourser la perte de leurs hommes et ainsi se payer un luxe auquel ils n'ont pas accès ! Si tu veux vérifier par toi même il se trouve au nord d'ici, tu ne devrais pas avoirs de mal à les retrouver" Après l'avoir remercier il lui dit " Et surtout comme d'habitude je ne t'ais rien dit !"

Une fois sorti Eruna demanda à kresselia qui était cette homme, elle lui rétorqua directement un " tu demanderas à ton père ! tout ce que tu as à savoir c'est que face à la misère il faut parfois perdre son intégrité !"
Cela faisais maintenant une heure qu'elles marchaient dans la direction indiquée, c'est alors que kresselia aperçut au loin un vigile.




kresselia fit signe à Eruna de s'arrêter net et se tourna vers elle, elle lui tendit son masque qu'elle utilisait en tant normal pour masquer son visage quand elle tue des personnes et lui dit "il se peut que ça tourne mal.... si ils s'en prennent à nous tu n'auras pas besoin de nom pour les tuer ! Étant membre du Maelstrom tu ne doit pas tremper dans ce genre de conflits. De plus, il te protègera bien plus que tu ne le pense et je sais que tuer des personnes est contre ton intégrité..."
c'est d'abord avec hésitation et consternation qu'elle refusa dans un premier temps de prendre le masque, mais face à cette situation elle finit par le prendre et de s'en équiper. c'est avec un grand sourire que kresselia lui dit "Félicitation tu n'es plus personne..!". Elles partirent ensuite en direction du vigile, ce dernier les mena devant leurs chef, tous étaient prêt à frapper au moindre geste, une fois arrivées à leurs campement un grand roegardyn se présenta à elles "Bonjours mesdames, je suis Roodre, chef des brigands des écumes, il paraît que vous voudriez faire affaire avec moi !?", cette homme empestait l'alcool à deux mètres et à la vue de son comportement il était prêt à bondir sur kresselia et Eruna afin de les dépouiller, avant de lui laisser le choix de faire cela kresselia repris la parole.

Kresselia :"Merci très cher, mais je suis là pour affaire alors retirer votre mains de votre lame, en quel cas, moi et ma compagnon de route seront forcée de prendre les mesures nécessaire !"

Le roegardyn s'exécuta, kresselia repris : " Selon les rumeur vous seriez en possession d'un collier s'y fantastique que seul une personne comme moi serait digne de le porter ! qu'en pensez vous ?"

C'est avec un rire d'ogre que le roegardyn sortie un collier de son sac, après l'avoir observé il s'agissait bien de la relique... Maintenant il fallait le récupérer..
"Magnifique ! on dirait qu'il est taillée pour moi, combien vaut ce chef d'oeuvre...?"
C'est avec un grand sourir s'approchant de kresselia lui parlant empestant cette dernière avec  son haleine "Et bien Madame que diriez vous de 2 millions de gils ! une personne tel que vous doit bien avoir ça !"
Kresselia lui répondit se rapprochant encore plus de lui avec un sourire de plus en plus malsain "je repose ma question, combien de vie de tes homme vaut ce collier...?" c'est sans attendre que Roodre sortit sa lame prêt à se battre.
Kresselia équipée de son pistolet abati les homme postés au loin pendant qu'Eruna tentait de se protéger des homme l'attaquant en agitant tant bien que mal la hache les assomant avec cette dernière. Roodre face à carnage tenta tant bien que mal de tuer Kresselia à l'aide de sa lame, mais cela lui fut vite bien impossible suite au coup de crosse qu'il lui avait été donné par  kresselia, une fois à terre  elle le mis hors jeux. Pointa le pistolet sur la tête de ce dernier, elle ordonna aux brigants toujours vivant de s'éloigner le plus vite possible ou elle ne ferait de Roodre qu'une carcasse parmis tant d'autre... s'exécutant, ils quittèrent la place très certainement à l'affût d'une occasion pour contre attaquer.
Kresselia pris ensuite le collier et dit à Eruna, "prend ce dont tu as besoin ici, on part dès que possible !" elle jeta rapidement les vivres du campement dans le feux, et, firent fuir les monture des brigands avant de prendre la fuite laissant pour mort tout les hommes laissés au camps, ainsi elle aurait le temps de partir sans faire plus de victime inutile.

De retour au petit village après avoir bien vérifier qu'elles n'étaient pas suivit,  elle se tourna vers Eruna et lui tendit le collier "tiens, voilà de quoi te sauver la vie ! met le donc !", Eruna s'exécuta, le collier était parfait à croire qu'il lui était destiné ! c'est avec un grand sourire que kresselia dit à Eruna "il te va bien !".

Kresselia  dit ensuite à Eruna “Maintenant que nous somme débarrassées, il nous faut de nouveau partir à la recherche du culte et d'informations sur toutes activités suspectes ! Mais avant je crois que l'on va prendre notre temps et se reposer ici profitons en pour faire ce que nous voulons  faire"

Plusieur jours passèrent ainsi, elles étaient de nouveau toutes deux prêtes à repartir en voyage vers une destination inconnue !

_________________
Une personne n'a pas besoin de nom, ni d'une identité pour tuer une autre...


Dernière édition par Kresselia le Ven 20 Oct - 3:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eruna Sonnoke
Officier
Officier
avatar

Messages : 221
Date d'inscription : 13/03/2016
Age : 22
Localisation : Perdu dans les méandres..

MessageSujet: Re: Kresselia Efris - Chapitre 9 : Une relique pour vivre   Jeu 25 Mai - 11:24

EruKappa !

Très bon chapitre on a hâte d'en découvrir plus sur le culte et ceux qui luttent contre !

"Eruna retourne papillonner !"

_________________

Qui a pris ma brioche *-* ?
Revenir en haut Aller en bas
Kageyama
Général
Général
avatar

Messages : 353
Date d'inscription : 29/10/2016
Age : 27
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: Kresselia Efris - Chapitre 9 : Une relique pour vivre   Jeu 1 Juin - 20:03

Best réplique Ever ! Laughing

_________________

BLM & SAM < Chasseur d'étoiles > PSN: Gorcka
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/channel/UC8dkOi2SuiS93K-FglUK2xQ
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kresselia Efris - Chapitre 9 : Une relique pour vivre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kresselia Efris - Chapitre 9 : Une relique pour vivre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Page d'avertissement à l'ouverture
» Séries Télévisées
» nuir pour vivre... seul dans sa douleur de vivre [Traqué]
» Postons des photos traumatisantes d'ACNL pour vivre de beau traumatismes !
» Tuer pour vivre, vivre pour tuer. Ft' Viktor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avalon's Gate :: Chronique de Kresselia-
Sauter vers: